Crossfit : ce sport qui n’en finit plus de gagner la France

Alors que le Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines vient d’accueillir la grand-messe du Crossfit tricolore. Retour sur la popularité incontestée de cette discipline qui ne cesse de gagner des adeptes en France et dans le monde.

Une marque valorisée à plusieurs milliards de dollars

Si les termes « wod », « double-under » ou encore « murph » ne vous parlent pas, c’est que vous n’êtes pas encore initiés à cette grande vague qui touche tous les publics, hommes ou femmes, de 7 à 77 ans. Fondé par Greg Glassman, le Crossfit est un mélange d’exercices fonctionnels de fitness, de gym et d’haltérophilie en haute intensité qui se pratique généralement en groupe. C’est cet aspect de dépassement de soi en collectif qui séduit de plus en plus d’adhérents alors qu’en 2005 n’existaient que 13 box affiliées Crossfit pour plus de 15 000 centres dans le monde désormais.

Rien qu’en France, on dénombre plus de 500 salles affiliées Crossfit pour un peu plus de 200 000 adeptes. Aujourd’hui, le Crossfit est devenu la première grande chaîne de fitness au monde et tire la majorité de ses revenus des séminaires, des frais d’affiliation ainsi que de la vente de produits dérivés.

Véritable marque à part entière, le Crossfit génère plus de 4 milliards de dollars de revenus dans le monde selon le magazine Forbes. De plus chacun de ses événements est parrainé par des géants des équipements fitness, de la nutrition et du bien-être. D’ailleurs Reebok a longtemps été associé au Crossfit et ce jusqu’en 2020 permettant à la marque de se refaire une santé auprès des adeptes du fitness. Aujourd’hui, tous les grands équipementiers proposent une gamme dédiée à la pratique du Crossfit et parrainent leurs athlètes pour gagner en visibilité.

Les French Throwdown signent leur retour à Saint-Quentin-en-Yvelines

Après deux années d’annulation pour cause de Covid-19, l’événement majeur du crossfit en hexagone a signé sa 9 édition en juin dernier au grand bonheur des crossfitteurs français. Au total, ce ne sont pas moins de 740 athlètes qui se sont affrontés le weekend du 24 au 26 juin dernier devant les milliers de spectateurs présents. Outre le public, l’événement a rassemblé de nombreux partenaires et sponsors à l’image des marques Rogue, Fitaid, Compex ou encore Northen Spirit. Petite particularité, cette 9ème édition des French Throwdown se voulait entièrement caritative puisque tous les bénéfices ont été reversés à l’association Aladin qui aide les enfants malades à réaliser leurs rêves.

 

 

Crédit photo à la Une : Les French Throwdown

Spread the love

Sponsoring, la stratégie payante de la grande distribution

L’idole des sponsors a tiré sa révérence

Bridgestone s’offre un team d’athlètes mené par Kevin Mayer

Plus d'actus