Finances : qui sont les sportifs les plus bankables de l’année 2021 ?

Malgré une seconde année de pandémie, les superstars du monde du sport affichent une santé financière à toute épreuve puisque les 50 sportifs les mieux payés du monde ont engrangé un total de 2,8 milliards de dollars sur l’année selon le classement du magazine Forbes. Un montant record tout comme le palier pour intégrer ce classement qui a atteint 34 millions de dollars en 2021 contre 28,5 l’année précédente.

Conor McGregor en tête du classement, Naomi Osaka première place chez les femmes

Au sommet du classement des sportifs les mieux rémunérés en 2021, on retrouve l’ancien combattant UFC Conor McGregor qui a accumulé un total de 180 M$. Si ses revenus sportifs sont « maigres » avec seulement 22 M$, l’Irlandais fait la différence sur le plan extrasportif grâce à ses sponsors mais aussi la vente de sa marque de whisky qui lui ont rapporté près de 158 M$.

Complètent le podium, deux légendes du football à savoir Leo Messi à la seconde place avec des revenus à hauteur de 130 M$ et Cristiano Ronaldo pour 120 M$. Naomi Osaka conserve de son côté la première place chez les femmes bien qu’elle ne figure qu’à la douzième place du classement général avec 60 M$ de revenus, ce qui constitue un record chez les athlètes féminines. Lewis Hamilton est quant à lui le seul pilote de Formule 1 au sein de ce classement et occupe la 8ème place.

Des revenus extrasportifs cumulés de plus d’un milliard de dollars

Cette année encore, les revenus extrasportifs varient largement d’un athlète à un autre. Si Ronaldo et Messi ne sont qu’à 10 M$ d’écart dans le classement général, le Portugais a pourtant reçu 50 M$ en plus de son salaire contre 33 M$ pour le joueur du PSG. Le sportif le plus bankable pour les sponsors est comme souvent Roger Federer avec ses 90 M$ qui lui permettent de figurer à la septième position du classement alors qu’il n’a quasiment pas joué de l’année. Un montant qu’il doit à son image irréprochable et ses multiples contrats avec Rolex, le Crédit Suisse ou encore Uniqlo.

Même constat pour Naomi Osaka dont les 60 M$ de revenus proviennent en grande partie des revenus sponsoring (55 M$). LeBron James et Tiger Woods ferment le podium des sportifs ayant touché le plus de revenus extrasportifs avec 65 M$ pour le basketteur contre 60 M$ pour le golfeur qui semble s’être racheté une image malgré ses déboires personnels.

Au total, le magazine Forbes estime que les 50 sportifs du classement ont engrangé pas moins d’un milliard de dollars en revenus extrasportifs, c’est la première fois que ce chiffre dépasse cette barre symbolique. 

 

 

Crédit photo de Une : Pixabay

Spread the love

La LFP possède sa propre Fantasy League

La data au cœur du Sport Business

Sponsoring, la stratégie payante de la grande distribution

Plus d'actus