Formule 1 : tous les feux sont au vert

Des fortes audiences, une nouvelle image plus moderne, l’arrivée de nouveaux sponsors et une multitude de projets de développement, Liberty Media est en train de réussir son pari ambitieux suite au rachat de la compétition en 2017. 

 

Longtemps à bout de souffle, la Formule 1 semble retrouver de l’éclat ces dernières années que ce soit sur les pistes ou dans sa communication. Et si passionnés historiques trouveront toujours à redire, force est de constater qu’un nouveau public s’intéresse désormais à la compétition avec une autre façon de « consommer ce sport ». 

Une audience en hausse constante surtout sur le numérique  

Avec près de 87 Millions de spectateurs en moyenne qui ont suivi les exploits de Lewis Hamilton et consorts en 2020 lors de chaque Grand Prix, les audiences de la saison 2020 s’inscrivent dans la lignée des bons résultats de la compétition. Si ce chiffre est légèrement plus bas qu’en 2019 notamment à cause de certaines contraintes d’horaires de courses, la Formule 1 enregistre en 2020 une augmentation de ses abonnés de 36 % sur ses plateformes numériques (Facebook, Instragram, Youtube, Twitter, Tik Tok ect…) 

Une statistique loin d’être anodine puisqu’elle illustre les résultats payants issus de la nouvelle stratégie de communication de la Formule 1. En effet, avec presque 5 milliards de vidéos vues et un engagement toujours plus croissant, la Formule 1 a su développer une véritable alchimie avec ses fans à la manière des grandes ligues américaines avec un plan de communication ficelée au-delà des weekends de Grands Prix. À 12 millions de followers sur ses réseaux sociaux début 2018, la Formule 1 enregistre désormais plus de 32 millions. 

Ce succès, Liberty Media le doit également à son pari gagnant avec Netflix. En diffusant la première saison du documentaire sportif « Drive to Survive » en 2019, la compétition a su séduire un nouveau public à travers les fans de la plateforme de streaming en leur permettant de découvrir les ficelles, les enjeux de la compétition mais aussi la personnalité des pilotes, directeurs de courses et autres acteurs du paddock. Un succès détonnant qui a propulsé le programme parmi le top 10 des documentaires les plus visionnés sur Netflix.  

Une attractivité retrouvée chez les sponsors  

Des fortes audiences, un fort taux d’engagement sur les réseaux sociaux, des nouvelles saisons à venir sur Netflix, il n’en fallait pas moins pour permettre à la Formule 1 et à ses écuries d’attirer toujours plus de partenaires. Parmi ces derniers, il en est un qui illustre encore une fois le positionnement moderne de la compétition à chaque niveau. En effet, Aston Martin vient d’accueillir réseau social TikTok dont le logo s’affiche désormais depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne directement sur ses monoplaces. Autre partenariat innovant, l’arrivée de la plateforme Crypto.com aux côtés de la Formule 1 pour une durée de 5 ans et un contrat à 100 millions de dollars.  

 

Crédit photo à la Une : Abed Ismail on Unsplash

Spread the love

Pro Sailing Tour : la série Ocean Fifty sur CANAL+ SPORT

Bienvenue dans les stades du futur

Paris dans le viseur de la Major League Baseball

Pour sa grande première à Miami, la Formule 1 a fait son show

Plus d'actus