Jo Wilfried Tsonga, la retraite du tennisman français le plus bankable

Comme un choc sur la planète tennis et dans le monde du sport. À quelques jours de ses 37 ans, Jo-Wilfried Tsonga a dévoilé une vidéo pour informer de sa décision de prendre sa retraite cet été après Roland-Garros. Retour sur le parcours d’un des tennismen français les plus brillants sur les courts mais aussi en tant qu’ambassadeur de marque.

Une page qui se tourne le pour le tennis français 

Avec la retraite de Jo-Wilfried Tsonga, le tennis français perd un athlète capable du meilleur lorsqu’il est au sommet de sa forme mais aussi un visage, une personnalité qui a su tout au long de sa carrière s’attirer la sympathie du public et des marques. Finaliste de l’Open d’Australie en 2008, le Manceau est resté 18 ans au plus haut niveau où il a amassé 18 titres. Bien qu’il n’ait pas remporté de Grand Chelem, Jo Wilfried Tsonga a marqué son époque et connu une notoriété qui dépasse le monde du tennis avec notamment ses 2 millions de followers tout réseau social confondu.

Connu et reconnu à la télévision notamment pour ses nombreux spots publicitaires, le tennisman a longtemps fait partie des sportifs préférés des Français notamment en 2012 où il figure juste après Sébastien Loeb. Conscient de son potentiel marketing, le joueur a noué de nombreux partenariats tout au long de sa carrière notamment avec Adidas, BNP Paribas, Rolex, Babolat, Forte Pharma ou encore Capri-Sun. De quoi devenir l’un des tennismen les mieux payés pour celui qui déclarait en 2013 au magazine capital « être une petite entreprise à moi tout seul. »

Mais c’est surtout son partenariat avec la marque Kinder du groupe Ferrero qui restera dans les mémoires grâce aux publicités diffusées dans les années 2010 qui va offrir au joueur un véritable capital sympathie notamment auprès des plus jeunes. Aujourd’hui encore, Jo-Wilfried Tsonga participe au Village Kinder dont il est l’ambassadeur en partenariat avec le Secours Populaire. Face à la presse, le tennisman reconnaît volontiers que son image reste très associée à celle de Kinder Bueno.

Avec Roland Garros qui se profile, Jo Wilfried Tsonga aura l’opportunité de marquer une dernière fois le public du court Philippe-Chatrier de ses exploits mais nul doute qu’il trouvera par la suite une reconversion à la hauteur de la sympathie et du talent qu’on lui connaît.

 

 

 

Crédit photo de Une : Yann Caradec / licence CC

Spread the love

Pro Sailing Tour : la série Ocean Fifty sur CANAL+ SPORT

Bienvenue dans les stades du futur

Paris dans le viseur de la Major League Baseball

Pour sa grande première à Miami, la Formule 1 a fait son show

Plus d'actus