La Fondation, symbole de l’engagement des clubs professionnels

Actifs sur les réseaux sociaux, dans les stades mais aussi en dehors, les clubs professionnels se doivent d’être exemplaires à tous les niveaux. Pour ce faire, ils sont de plus en plus nombreux à monter leur propre fondation qui reflète les engagements et les valeurs du club sur un tout autre terrain de jeu. Tour d’horizon.

Une obligation légale

À l’instar d’une société classique, les clubs sportifs professionnels ont l’obligation d’avoir une politique RSE (responsabilité sociétale des entreprises) définie et engagée dans le cadre de leur activité. Pour organiser cette démarche, de nombreux clubs ont choisi de créer leur propre fondation qui à travers la collecte de fonds privés issus du mécénat va mener des actions en concordance avec des engagements définis en amont et ce à but non lucratif. Ainsi, la fondation du Paris Saint-Germain a choisi de placer les enfants au cœur de ses initiatives notamment à travers ses écoles ROUGE & BLEU qui mêlent éducation, insertion et programme sportif.

La création d’une fondation permet également de renforcer l’image du club et d’illustrer les engagements et les valeurs de celui-ci en intégrant les joueurs et le staff dans la stratégie RSE. De plus, la fondation est également le moyen d’intégrer les partenaires économiques du club, mécènes et sponsors, dans les actions de celui-ci à travers une implication commune pour la bonne cause.

Une multitude d’actions en faveur du plus grand nombre

En avance par rapport aux autres disciplines, le football français est très actif en matière d’engagement sociétal et environnemental. Chaque année, la Ligue de Football Professionnel publie son rapport « Jouons la Collectif » qui rassemble les initiatives portées par ses clubs et leurs fondations. Ainsi, en 2021 on peut s’apercevoir que 14 clubs professionnels possèdent leurs propres structures en charge des projets RSE dont certains ayant même une fondation d’entreprise mais aussi un fonds de dotation (Olympique Lyonnais, Olympique de Marseille, Paris Saint-Germain ou encore le SCO d’Angers). Au total, ce sont plus de 2 100 actions qui ont été menées sur la saison 2020-2021 en faveur de différentes thématiques telles que le soutien à des associations caritatives, la lutte contre le Covid-19, l’intégration sociale, l’éducation ou encore le soutien au football amateur. Les actions de ses clubs ainsi que celles menées par la LFP font de la Ligue 1 Uber Eats, le deuxième championnat au monde le plus engagé selon le classement Responsiball.

Des initiatives qui devraient perdurer à l’avenir puisque selon la LFP ce sont plus de 73 % de ses clubs qui souhaitent faire évoluer l’organisation RSE interne notamment à travers le renforcement des ressources humaines.

 

 

Crédit photo de Une : Fondation PSG

Spread the love

Pro Sailing Tour : la série Ocean Fifty sur CANAL+ SPORT

Bienvenue dans les stades du futur

Paris dans le viseur de la Major League Baseball

Pour sa grande première à Miami, la Formule 1 a fait son show

Plus d'actus