Paris Basketball pose ses quartiers à Roland-Garros

La 5ème journée de Betclic Élite promet d’être atypique alors que le club de la capitale annonce mettre les petits plats dans les grands pour accueillir son adversaire du soir dans l’antre du mythique de Roland Garros.

Délocaliser pour marquer les esprits

Pas encore parmi les monuments du sport français, le Paris Basketball ne compte que 4 petites saisons depuis sa création et seulement une dans l’élite du championnat de France. Cela n’empêche pas le club de la capitale de se montrer ambitieux à la fois sur les parquets mais aussi en dehors.

C’est donc le 16 octobre prochain que les tribunes du court Philippe-Chatrier résonneront au rebond de la balle orange plutôt qu’à ceux de la petite balle jaune. Un terrain éphémère sera alors monté directement sur le court et le club prévoit d’organiser des animations spécifiques pour célébrer cet événement. Cette délocalisation devrait être la première d’une série de trois, annonce le club. Elle marquera également l’opportunité pour le Paris Basketball d’accueillir plus de 10 000 spectateurs et de mettre en place une offre d’hospitalités dédiée. Un événement rendu possible grâce à l’accord de la Fédération française de Tennis et son président Gilles Moretton, par ailleurs ancien président de l’ASVEL (2001-2014).

La billetterie devrait ouvrir dès début juillet alors que l’adversaire du club sera connu plus tard dans le mois

En s’appropriant l’espace et l’image d’un lieu aussi mythique et emblématique que Roland-Garros, le club entend bien assoir son image comme acteur incontournable du sport et du divertissement parisien. Outre cet événement, Paris Basketball par le biais de son président David Kahn qui a travaillé au sein de franchises NBA, veut fédérer les amateurs de basket de la capitale autour du club grâce à ce type d’initiatives mais aussi en proposant des événements lifestyles, musicaux ou encore culturels. À l’aube de sa seconde saison en Pro A, le club ambitionne de disputer les premiers playoffs de son histoire ainsi qu’une éventuelle qualification à l’Euroleague.

Pas une première à Roland-Garros

Du côté des infrastructures de la Porte d’Auteuil, l’accueil des basketteurs ne représente pas une première puisque le court Philippe-Chatrier recevait en septembre dernier un autre sport olympique avec le combat de Tony Yoka vainqueur du Croate Petar Milas devant 8 500 spectateurs.

Il y a plusieurs décennies, certaines rencontres du championnat de France de basket se jouaient également déjà dans les allées de Roland-Garros notamment avec la finale de la saison 1947.

 

 

Crédit photo à la Une : Markus Spiske on Unsplash

Spread the love

Classement Forbes : top 50 des équipes les plus valorisées en 2022

Les sponsors rendent hommage à Serena Williams

Sponsoring : quand le marketing sportif joue les agences de voyage

Plus d'actus