Paris a célèbré la Coupe du Monde de Tir à l’Arc

Pour la deuxième année consécutive, le tir à l’arc s’est fait une place sous la tour Eiffel avec la présence des meilleurs archers du monde qui se sont affrontés du 21 au 26 juin dernier. Une compétition aux airs de répétitions générales pour la Fédération française de tir à l’arc avant les Jeux Olympiques de 2024.

La Coupe du Monde de Tir à l’Arc aux côtés de son sponsor-titre Hyundai, renouvelle son étape à Paris après avoir déjà fait escale dans la ville Lumière en 2021. Pour ce troisième rendez-vous de la compétition après les manches d’Antalya (Turquie) et de Gwangju (Corée du Sud), c’est le Stade Charléty et le Château de Vincennes qui ont servi de théâtre aux opérations pour une discipline qui compte tout de même plus de 75 000 licenciés en France.

Avec au total une cinquantaine de nations représentées parmi les 354 archers et près de 142 officiels, ce rendez-vous a fait office de test grandeur nature pour la Fédération Française de Tir à l’Arc à deux ans des Jeux Olympiques de Paris.

Un événement opportun alors que le tir à l’arc connaît un fort engouement sur les réseaux sociaux comme en témoigne les dernières olympiades. La Fédération internationale se permettant même d’obtenir le taux de croissance le plus élevé durant les Jeux de Tokyo et un record de 360 millions de vues sur l’année 2021 pour ses vidéos.

Une discipline qui grimpe en flèche

Dans le but d’accroitre encore plus l’attractivité de ce sport en France, plusieurs opérations ont vu le jour grâce à une collaboration entre l’UNSS, le Comité Régional d’Ile-de-France et la Ville de Paris pour organiser des animations et en mettre plein les yeux au public et surtout aux plus jeunes.

Chez les diffuseurs, ce sont France TV et L’Équipe Live qui se sont partagés l’affiche alors que la compétition est diffusée mondialement par Eurosport et certains diffuseurs asiatiques où cette discipline fait des émules.

Côté médailles, ce sont ces mêmes nations asiatiques qui ont occupé les podiums avec la Chine grande vainqueure de la finale par équipe féminine et la Corée du Sud chez les hommes. Chez les tricolores, les archers de l’équipe de France ont ramené 5 médailles sur cette édition à domicile avec notamment une victoire par équipe des Bleus sur les épreuves d’arc à poulie et une victoire en individuel pour Nicolas Gérard qui remporte sa première médaille en championnat du monde à 22 ans. Des récompenses de bon augure pour créer encore plus d’émulsions en France autour de la discipline.

Spread the love

Sponsoring, la stratégie payante de la grande distribution

L’idole des sponsors a tiré sa révérence

Bridgestone s’offre un team d’athlètes mené par Kevin Mayer

Plus d'actus