Paris sportifs : une stratégie de com’ qui mise vers l’infini et au-delà

Impossible de les manquer, à la TV à travers leurs spots publicitaires, sur les réseaux sociaux avec leurs comptes à plusieurs milliers d’abonnés, sur les maillots des équipes sponsorisées et même désormais auprès des ligues professionnelles directement. Les opérateurs de paris sportifs ont su en dix ans créer un véritable engouement autour de leur produit au point désormais de faire réagir l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ). 

 

Un marché en pleine expansion 

Alors que le marché des paris sportifs n’est ouvert à la concurrence que depuis 2010, les opérateurs exerçant en France ont su créer une offre attractive et dynamiser toujours plus ce marché devenu le premier concernant les jeux d’argents en ligne. Et ce ne sont pas les chiffres 2021 qui viendront nuancer ces statistiques puisque selon l’ANJ ce sont près de 434 M€ de mises en lignes qui ont été comptabilisés uniquement durant l’Euro de football avec près de 88 M € sur les matchs de l’Équipe de France. 

La recette du succès ? L’appât du gain évidemment mais surtout des campagnes de communication ficelée et des stratégies marketing attrayantes avec des offres de parrainage ou encore de « free bets » (paris gratuits) pour attirer les nouveaux joueurs. Concernant la communication, les opérateurs sportifs n’hésitent pas à mettre les petits plats dans les grands en s’offrant l’image de marque des plus grandes stars et des plus grandes équipes comme Unibet et sa campagne avec les joueurs du PSG, PMU et l’Équipe de France de Football ou encore Betclic devenu récemment le partenaire titre de la Ligue Nationale de Basketball. 

Sur les réseaux sociaux, les comptes de paris sportifs sont parmi les plus actifs surtout les soirs de matchs et leurs hashtags promotionnels sont chaque weekend parmi les plus relayés sur Twitter. Une stratégie payante notamment chez les plus jeunes puisque selon les chiffres officiels de l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL), 71 % des parieurs auraient moins de 34 ans et 7 % seulement plus de 55 ans. De plus 90 % de ces derniers seraient des hommes.  

Face aux dérives publicitaires, l’Autorité Nationale des Jeux intervient 

Si les opérateurs de paris sportifs ont bien compris où se trouvait leur marché, c’est justement face à la recrudescence de campagnes publicitaire visant ce jeune public que l’ANJ s’est prononcé. L’Autorité Nationale des Jeux souhaite réduire la pression publicitaire autour des paris sportifs tout recadrant certains messages jugés abusifs donnant l’illusion de l’argent facile. Pour ce faire, l’instance d’autorité à adresser ses préoccupations aux opérateurs et surveillera de près les moyens mis en œuvre par ces derniers pour redresser la barre. Reste à voir si ces mesures auront ou non des conséquences sur la stratégie marketing et sponsoring des sociétés de paris sportifs. 

 

Crédit photo à la Une : Pickawood on Unsplash

Spread the love

Pro Sailing Tour : la série Ocean Fifty sur CANAL+ SPORT

Bienvenue dans les stades du futur

Paris dans le viseur de la Major League Baseball

Pour sa grande première à Miami, la Formule 1 a fait son show

Plus d'actus