PES/FIFA : les simulations de football contraintes de se réinventer

Avec l’évolution du eSport, des consoles et des pratiques de jeu, les simulations traditionnelles de football sont tenues de sans cesse se réinventer pour toujours captiver le public. L’un des acteurs traditionnels de ce secteur a déjà d’ailleurs passé un nouveau cap en changeant complètement son nom et son offre.

PES devient eFootball

Édité par Konami depuis 2001, Pro Evolution Soccer est l’un des classiques du jeu vidéo de football. La franchise s’est tour à tour partagée la vedette avec son concurrent historique FIFA jusqu’à son apogée en 2006 où le jeu s’est écoulé à plus de 1,6 million d’exemplaires devenant cette année-là le produit culturel le plus vendu en France. Si depuis la franchise a dû innover chaque année pour rester dans le cœur des fans, c’est en 2021 qu’elle a finalement passé un cap radical en devenant eFootball. Outre ce nouveau nom, le nouveau jeu de Konami change de business model et se présente désormais sous forme de free-to-play. En clair, bien que le jeu soit désormais gratuit, l’utilisateur pourra débloquer des modes de jeu, d’autres équipes ou des accessoires sous forme d’achats. Un format très répandu dans le gaming. Si pour l’instant eFootball ne semble pas faire l’unanimité chez les fans, ce choix stratégique pourrait s’avérer payant par la suite dans un marché où tout peut aller très vite.

Exit FIFA, place à EA Sports FC en 2023

Sur le marché depuis 1993, la franchise FIFA développée par EA Sports a longtemps livré bataille contre PES pour finir par s’imposer ces dernières années avec des nouveaux records de ventes à chaque sortie. Parmi les grandes réussites du jeu, son mode de compétition en ligne baptisé FUT très addictif et permettant aux gamers d’acheter des packs pour débloquer des joueurs et construire leur équipe de rêve. Si tout semblait aller pour le mieux du côté d’EA Sports, la franchise va devoir changer de nom dès 2023 puisqu’après une série de désaccords, l’éditeur de jeu vidéo et la Fédération Internationale de Football ont décidé de ne pas reconduire leur partenariat. Un changement qui devrait n’impacter que le nom du jeu pour le moment et non pas son contenu car EA Sports possède toujours pour son prochain opus les droits d’exploitation de la Coupe du Monde et des équipes officielles.

Un nouveau jeu officiel pour la FIFA ?

Alors que son partenariat avec EA Sports prendra fin en 2023, la FIFA et son président ont laissé entendre qu’un successeur pourrait arriver sur le marché dès l’année suivante afin d’exploiter la licence officielle. En revanche, l’éditeur qui prendra le relai devra ne pas avoir froid aux yeux puisque le ticket d’entrée exigé par la FIFA avoisinerait le milliard de dollars.

 

 

 

Crédit photo à la Une : Jose Gil on Unsplash

Spread the love

Sponsoring, la stratégie payante de la grande distribution

L’idole des sponsors a tiré sa révérence

Bridgestone s’offre un team d’athlètes mené par Kevin Mayer

Plus d'actus