Sport & Écologie : une prise de conscience à tous les niveaux

Reconnue comme étant le combat du siècle par nos politiques, l’écologie est une problématique qui englobe évidemment les acteurs du Sport Business. Que ce soit à des fins marketing ou dans le cadre d’une réelle préoccupation environnementale, de nombreux projets voient le jour chaque année afin que le sport puisse apporter sa pierre à l’édifice.

L’écologie : Un argument marketing indéniable

À chaque grande marque, sa collection dédiée à l’environnement. En 2022 plus que jamais, les marques ont bien conscience de l’impact de l’argument écologique sur leur image. C’est par exemple le cas d’Adidas qui a cartonné avec sa chaussure de running conçue avec des bouteilles en plastique recyclées issues de l’océan. C’est grâce à ce type d’opération que la marque est perçue parmi les plus « écolos » selon l’Observatoire du Running en 2021 aux côtés d’Asics notamment. La marque japonaise qui a elle aussi dévoilé une nouvelle collection de 5 modèles de chaussures conçues à partir de 5 tonnes de déchets textiles recyclés.

Chez les athlètes également, l’engagement écologique a son importance. Teddy Riner est le dernier sportif en date à avoir présenté sa propre marque au sein de laquelle la dimension écologique est indéniable. Le champion tricolore s’est engagé à éliminer tous les emballages plastiques au sein de ses produits et à les remplacer par des sacs non polluants biodégradables. Même son de cloche du côté de Pierre-Ambroise Bosse, l’un des athlètes les plus engagés qui a placé l’environnement au cœur de son projet qui doit le mener aux Jeux Olympiques de 2024. Parmi ses nombreuses initiatives, le champion français a noué un partenariat avec la marque Bomolet avec qui il a conçu un tee-shirt fabriqué en France à partir de bouteilles en plastique recyclées.

Le sport business a un rôle à jouer grâce à son influence

Souvent décriés à cause de leur impact sur l’environnement, les grands rendez-vous du Sport Business ont conscience de leur devoir d’exemplarité sur les questions d’écologie. Le Tour de France par exemple, a remplacé sa flotte de véhicules par des voitures hybrides et électriques et multiplie les initiatives avec ses partenaires. Vittel par exemple, distribue uniquement des bouteilles d’eau en plastique 100 % recyclées et mène durant toute la durée de la compétition des opérations de sensibilisation à chaque étape.

Des opérations de plus en plus fréquentes à tous les niveaux du sport business bien que la marge de progression est encore évidente lorsque l’on voit notamment le scandale autour des stades climatisés au Qatar pour la Coupe du Monde et la neige artificielle aux JO de Pékin.

 

 

Crédit photo à la Une : Bomolet / DR

Spread the love

Pro Sailing Tour : la série Ocean Fifty sur CANAL+ SPORT

Bienvenue dans les stades du futur

Paris dans le viseur de la Major League Baseball

Pour sa grande première à Miami, la Formule 1 a fait son show

Plus d'actus