Sport et artistes urbains : quand les clubs entrent dans la danse

S’il n’est pas rare de voir des artistes manifester leur amour pour leur club fétiche sur les réseaux sociaux ou dans leurs clips, ces derniers font de plus en plus partie intégrante de la communication officielle des équipes. Que ce soit à travers le rôle de l’équipementier, ou à l’initiative du club lui-même, l’implication des artistes dans la vie du club peut prendre différentes formes.

Ils sont amis, fréquentent les mêmes soirées et s’affichent ensemble sur les réseaux sociaux. Le lien entre sportifs professionnels et artistes n’est pas nouveau. Cependant, l’implication de ces derniers dans la stratégie de communication des clubs est de plus en plus marquée grâce notamment aux équipementiers qui font la passerelle entre les deux univers.

À chaque club, son artiste

C’est le cas de l’Olympique de Marseille par exemple dont les couleurs sont fièrement portées depuis des années par de nombreux rappeurs qui clament leur amour pour le club dès qu’ils le peuvent. Du groupe IAM en passant par Soprano à Jul et Alonzo aujourd’hui, ils sont nombreux à participer indirectement à l’image de marque du club. Pour Alonzo, son amour pour l’OM a pris une tournure plus officielle en 2018 lorsque Puma l’a invité à présenter le nouveau maillot du club. Depuis, ce dernier participe régulièrement à la promotion du club comme en 2019 avec son clip #LeFlowdeMarseille. Chez le rival parisien, c’est la star internationale DJ Snake qui partage régulièrement sa passion débordante sur les réseaux sociaux. Reconnaissant, le club a souhaité en 2021 faire de l’une de ses chansons l’hymne officielle de l’entrée des joueurs à la place de « Who said i would » de Phil Collins avant de faire marche arrière face à la grogne des supporters et du DJ lui-même.

Au-delà des rivaux parisiens et marseillais, chaque club possède son lot d’artistes sur lequel il peut compter. À Toulouse, c’est le duo fraternel Big Flo et Oli qui a signé un partenariat avec le TFC en octobre en devenant sponsor officiel du Centre de Formation à travers leur marque « Visionnaire ». À L’ESTAC de Troyes, c’est Martin Solveig qui a assuré un show exceptionnel en novembre 2021 et qui va venir rajeunir l’expérience vécue au stade par les supporters grâce à une collaboration de 5 ans avec le club.

Pour les clubs comme les équipementiers, ce type d’initiatives permet de moderniser leur image avec un côté plus « lifestyle » en plus d’élargir l’impact de leur communication grâce à ce mélange des genres. Preuve en est avec la campagne d’Adidas en 2021 qui a donné carte blanche à 5 rappeurs d’Île-de-France en 2021 pour promouvoir dans leurs clips 5 grands clubs européens équipés par la marque aux trois bandes.

 

 

Crédit photo de Une : clip Youtube / DR

Spread the love

La LFP possède sa propre Fantasy League

La data au cœur du Sport Business

Sponsoring, la stratégie payante de la grande distribution

Plus d'actus