Sport Business : la création de marque, une entreprise qui ravit les sportifs

Parmi les sportifs qui se lancent dans l’entreprenariat et l’investissement, nombreux sont ceux qui font le choix de créer leur propre marque de vêtements. Si la référence à l’international reste Michael Jordan qui cartonne toujours aujourd’hui avec ses ventes de sneakers, la France compte bon nombre de marques à succès qui ont déjà fait leurs preuves alors que d’autres arrivent tout juste sur le marché.

Des références historiques

Devenue symbole d’élégance, commercialisée à l’international et fort de ses 8 500 collaborateurs pour 15 000 points de vente, Lacoste est une référence du savoir-faire à la Française. Bien que la marque ait depuis été rachetée par le groupe suisse Maus, elle nous vient du tennisman français René Lacoste surnommé « l’alligator » qui a fondé Lacoste en 1933 avec André Gillier. Autre success story inspirante pour nos sportifs, celle d’Eden Park imaginée en 1987 par Franck Mesnel, ancien joueur du XV de France. La marque qui rend hommage au French Flair est incontournable dans le milieu du rugby mais pas uniquement puisqu’elle s’est fait une place dans l’univers du prêt-à-porter masculin comme en témoigne ses 60 M€ de chiffres d’affaires en 2019.

Du chic au streetwear, des marques qui ressemblent aux fondateurs

Dans la lignée de Franck Mesnel, c’est une autre figure du XV de France qui a lancé sa propre marque en la personne de Sébastien Chabal. Après avoir racheté le label Ruckfield en 2019, l’ancien rugbyman associe son image à sa marque de prêt-à-porter avec laquelle il prône l’élégance, le partage et qui reprend les codes et les valeurs du rugby. Un an après son rachat, le label compte plus d’une dizaine de magasins et plusieurs revendeurs en France. Autre figure emblématique du sport tricolore, Tony Parker s’est lui aussi lancé dans l’aventure de la mode et ce depuis 2013 avec sa marque Wap Two. Une marque 100% streetwear tout comme celle imaginée par Luc Abalo en 2019 (L.A.N) où le sportif souhaite exprimer son goût pour la mode à travers des collections pour hommes et pour femmes.

Dans un autre registre, Paul-Henri Mathieu et Teddy Riner ont chacun récemment dévoilé leur propre marque de vêtements écoresponsables. Pour le tennisman et sa marque « Franchement Bien » lancée en 2021, l’objectif est de proposer du textile made in France issu entièrement du recyclage de bouteilles plastiques usagées. Pour Teddy Riner, sa marque, Fightart se veut également très engagée avec notamment une promesse de zéro emballage plastique mais au sein d’une gamme spécialisée dans les vêtements pour la pratique d’arts martiaux.

Si la création d’une marque à son image a de quoi ravir les sportifs entrepreneurs, beaucoup sont liés contractuellement à des sponsors et doivent trouver le juste produit pour ne pas se mettre à dos leurs équipementiers. C’est le cas par exemple de Kylian Mbappé qui est ambassadeur de Nike mais qui commercialise uniquement des casquettes siglées de ses initiales sur son site internet.

 

 

Crédit photo à la Une : DR

Spread the love

Pro Sailing Tour : la série Ocean Fifty sur CANAL+ SPORT

Bienvenue dans les stades du futur

Paris dans le viseur de la Major League Baseball

Pour sa grande première à Miami, la Formule 1 a fait son show

Plus d'actus