Tokyo 2020 : l’économie déjà impactée par les JO

Alors que la flamme des Jeux Olympiques 2020 de Tokyo s’est éteinte le 8 août dernier, quel bilan peut-on tirer des Jeux annoncés comme les plus chères de l’histoire ? Des premiers éléments de réponses semblent émerger depuis la capitale du Japon.

 

Longtemps incertains, les Jeux Olympiques de Tokyo resteront dans les mémoires malheureusement pour le manque de ferveur et ses gradins vides de tout spectateur. La belle fête tant espérée par le CIO et le comité d’organisation a dû faire avec les contraintes liées à la crise sanitaire ce qui a eu pour conséquence de gonfler la note des Jeux Olympiques qui se présentaient déjà comme les plus onéreux de l’histoire. Le montant annoncé en 2013 de 7,3 milliards d’euros a finalement atteint les 14,4 milliards, soit un dépassement de budget pharamineux de l’ordre de 210 % quand les éditions cumulent en moyenne les 172 % en général.

Outre ces dépenses colossales, le manque à gagner provenant de la billetterie, du merchandising ou encore du sponsoring est venu déséquilibrer encore plus un budget déjà bien impacté. Rien qu’au point de vue de la billetterie qui représente en général près de 20 % des revenus d’un événement, l’organisation projetait de rassembler près de 680 millions d’euros sur lesquels elle ne pourra finalement pas compter.

Des points positifs pour l’économie japonaise ?

Malgré ce manque à gagner côté billetterie, la non-venue des touristes ou encore les surcoûts de budget, le Japon espère tout de même rentabiliser ces Jeux Olympiques sur le long terme.

Des premiers chiffres parus en août 2021 viennent conforter cette ambition car le PIB aurait augmenté de 3,7 points soit deux fois les prévisions sur la période. Des économistes appuient également la thèse selon laquelle près de 15 milliards d’euros viendraient bénéficier directement à l’économie japonaise dans les prochaines années notamment grâce aux infrastructures construites et rénovées à l’occasion de ces Jeux Olympiques qui sont désormais entièrement dédiées à la population locale. Pas sûr toutefois que ces annonces parviennent à  réconforter les habitants qui avaient exprimé leur craintes et réticences vis-à-vis de la tenue de ces Jeux en pleine période de pandémie.

Spread the love

Pro Sailing Tour : la série Ocean Fifty sur CANAL+ SPORT

Bienvenue dans les stades du futur

Paris dans le viseur de la Major League Baseball

Pour sa grande première à Miami, la Formule 1 a fait son show

Plus d'actus