Le marché mirobolant des Sneakers en France

Bien plus qu’une simple paire de baskets, la sneaker est un symbole qui a su traverser les années pour devenir en 2022 un véritable objet collector pour lequel certains sont prêts à dépenser des fortunes. Au niveau mondial, on estime que ce marché devrait atteindre pas moins de 120 milliards en 2026.

La sneaker a su se démocratiser

Avant de s’intéresser aux paires collectors et autres éditions limitées, la sneaker s’est d’abord fait un nom en s’immisçant dans le quotidien des citadins. En effet, si ces chaussures étaient d’abord conçues pour la pratique du sport, elles sont désormais portées par tout à chacun tous les jours que ce soit pour se promener, pour sortir et même aller au travail. Cette démocratisation de la sneaker comme une pièce tendance grâce à une stratégie marketing bien rodée des fabricants est l’une des principales raisons pour lesquelles ce marché ne connaît pas la crise.

Une paire de chaussures vendues sur deux en France est une paire de sneakers 

Selon Europe 1, ce ne sont pas moins de 150 marques de sneakers qui sont entrées sur le marché français en 5 ans pour des ventes qui ont progressé de 50 % ces dernières années. Pour un collectionneur, le budget moyen pour s’offrir une paire serait de 508 € mais ce montant peut vite augmenter selon la rareté de la chaussure.

Depuis quelques années, c’est le marché de la revente qui explose notamment grâce à internet. Ce dernier enregistre une croissance de 15 à 20 % par an pour atteindre en 2030 plus de 25 milliards de dollars dans le monde selon les prévisions.

À chacun sa sneaker

Devant de tels chiffres, plusieurs marques se sont intéressées à ce produit n’hésitant pas à bousculer leurs codes pour se positionner sur ce marché. C’est le cas notamment des maisons de luxe qui possèdent désormais toutes leurs propres sneakers à l’image de Balenciaga, Gucci ou encore Dior.

Pour se démarquer de leurs concurrents, les marques font appel à des artistes et des sportifs pour créer des collaborations uniques comme Nike avec le rappeur Travis Scott. Certaines marketplaces qui proposent ces paires uniques s’assimilent à des véritables places boursières où les sneakers prennent et perdent de la valeur selon les saisons.

Pour les équipementiers qui étaient sur ce marché depuis les premières années, rien ne vaut la carte de la nostalgie puisque les paires qui s’arrachent le plus pour ces marques sont des rééditions de modèles emblématiques à l’image des fameuses Air Jordan.

 

 

 

Crédit photo à la Une : Sam Beebe / Flickr

Sport expriences

Coupe du Monde 2022 : quel bilan pour le Qatar ?

Ces événements sportifs qui ont marqué l’année 2022

La NFL bientôt diffusée sur YouTube

Plus d'actus