Betclic ELITE : le basket à l’aube d’une nouvelle saison sans droits TV ?​

Exit la Jeep ELITE, place désormais à la Betclic ELITE qui a retrouvé les parquets depuis le 2 octobre, avec une première rencontre programmée sur « Sport en France », la chaine gratuite du CNOSF. Cette saison encore, le basket français va-t-il se priver de droits TV ?

Le bilan d’une saison en clair

La Ligue Nationale de Basket a fait le choix en septembre 2020, suite au non-renouvellement de son accord avec RMC Sport, de rendre accessible au plus grand nombre son championnat phare pour la première fois de son histoire. Cette stratégie pourrait être reconduite pour la saison 2021-2022, faute de diffuseur annoncé pour le moment…

Pour rappel, ce sont la chaîne L’Équipe ainsi que Sport en France (la chaîne du CNOSF) qui se sont partagées les affiches de l’ancienne Jeep ELITE et celles de Pro B. Pour jouer pleinement la carte du « 100 % en live, 100 % gratuit, 100 % commenté »,  comme annoncé par Alain Béral, président de la Ligue, la LNB a lancé sa plateforme OTT baptisé LNB.TV

Plus de 100 000 utilisateurs de LNB.TV

Accessible sur www.lnb.tv et via une application dédiée, la plateforme OTT de la Ligue Nationale de Basket a réuni plus de 100 000 utilisateurs, selon les chiffres de la Ligue, au mois de mai dernier soit avant la finale remportée par l’ASVEL fin juin.

Un chiffre symbolique qui récompense la stratégie innovante de la Ligue de Basket qui aura ainsi diffusé près de 442 matchs gratuits et commentés et accumulés de plus de 7 800 000 pages vues. De quoi lancer en ce mois de septembre, un nouveau site et une nouvelle application pour la LNB et ainsi parfaire son offre digitale.

BetClic Elite, le nouveau naming pour 3 ans

Après une année compliquée entre gestion de la crise Covid, appel à la grève des joueurs à l’aube des playoffs et la non-reconduction de plusieurs contrats (Amazon, RMC, Jeep…), le basket français a su rebondir, preuve en est avec l’arrivée d’un nouveau partenaire majeur. Officialisé au mois de juin dernier, c’est l’opérateur de paris sportifs Betclic qui succède donc à Jeep en associant sa marque au championnat de France pour une durée minimale de 3 saisons. De quoi renflouer les caisses à hauteur de 1,5 million d’euros par an, selon L’Équipe.

Malgré une offre digitale qui se renforce et la capacité de diffuser ses rencontres au plus grand nombre en clair, nul doute qu’un nouvel accord de diffusion intéressant pourrait ravir les instances du basket professionnel français. Fin août dernier, c’est Canal + qui était pressenti, toujours selon L’Équipe, pour un possible rachat des droits TV de la Betclic ELITE. Alors qu’aucune officialisation n’a pour le moment eu lieu, le basket français semble se rediriger vers une nouvelle année en clair.

 

Crédit photo à la Une : bobert1980 on Visualhunt.com

Spread the love

Sport Business & industries agroalimentaires : quand le sport permet aux marques de se racheter une image

Cause LGBT : comment le Sport Business soutient le mouvement

Zoom sur l’évolution de la cryptomonnaie au sein du Sport Business

Plus d'actus