Comment les clubs et les organisations sportives peuvent monétiser davantage de contenu en ligne

La création de nouvelles sources de revenus numériques peut fournir des revenus indispensables aux organisations sportives, car les fans sont tenus de rester à l’écart.

Ces derniers mois, la pandémie de Covid-19 nous avait offert dans le monde du sport une triste vision : des stades vides durant les rencontres sportives et des organisations inquiètes quant à leur avenir et à la façon dont ils pourraient continuer à générer des revenus indispensables. L’impact de la perte de revenus de billets et de parrainage est un défi qui ne peut être ignoré. Les clubs, les ligues et les organisations doivent ainsi faire preuve de créativité et envisager des stratégies alternatives, axées sur le numérique, pour générer des flux de revenus stables.

L’abonnement des fans sur Facebook

En septembre 2020, le FC Barcelone est notamment devenu la première organisation sportive à proposer le service Fan Subscription de Facebook. Les abonnements offrent un accès à du contenu premium sur le réseau social moyennant des frais mensuels, et peuvent également être utilisés pour des événements exclusifs en direct. Ils contiennent des formats de contenu uniques et des expériences interactives, tandis que les fans ont la possibilité de rejoindre un groupe Facebook dans lequel ils peuvent partager leur passion avec d’autres fans.

Le service d’abonnement des fans de Facebook a beaucoup de sens pour les clubs sportifs pour deux raisons principales. Tout d’abord, les clubs et organisations sportives peuvent compenser les pertes de revenus en maximisant leurs actifs – l’accès aux joueurs et aux nouveaux contenus. Deuxièmement, les fans peuvent obtenir un accès plus concret à leurs équipes ou athlètes préférés, tandis que les clubs voient un véritable retour pour leurs efforts de production de contenu.

Durant la pandémie, l’absence de sport en direct a créé un vide, puis rempli de nouvelles idées de contenu provenant majoritairement d’organisations sportives. Les restrictions mises en place ont obligé les clubs et les athlètes à diffuser du contenu à distance depuis leur domicile, en donnant aux fans une vue brute et non filtrée de leur vie sur les réseaux sociaux. La réception de ce contenu a été très positive. Les fans se sont sentis engagés et attendent maintenant davantage. Il y aura probablement à l’avenir un véritable engouement pour le modèle d’abonnement des fans, offrant de toutes nouvelles sources de revenus numériques aux clubs.

Un modèle bâti pour durer ?

Les abonnements des fans peuvent être un jeu à long terme pour les clubs. Ces dernières années, nous avons pu constater un changement d’attitude à l’égard du sport sur les plateformes numériques qui ne sera probablement pas inversé. La pandémie a accéléré l’adoption du streaming, et le sport a toujours été en retard dans l’offre de ces services d’abonnement aux fans. Les abonnements segmentés sont susceptibles d’être l’avenir de la consommation sportive pour les diffuseurs et les clubs. Si les clubs peuvent apporter une réelle valeur ajoutée à leur service d’abonnement pour les fans, qui fournit un contenu opportun et engageant sur leur chaîne, les fans réagiront et l’intérêt pour ce type de service augmentera.

La force d’offrir un abonnement vidéo sur les réseaux sociaux est que les clubs peuvent permettre aux fans de dicter ce que la valeur signifie pour eux, en utilisant les vues et les données d’engagement pour éclairer les stratégies de contenu. Les clubs peuvent ainsi être très agiles avec ce qu’ils produisent. De plus, les diffusions sociales en direct sont un moyen efficace d’offrir de la valeur, surtout à court terme. Ces émissions agissent comme un point central pour que les fans se rencontrent en ligne et interagissent en temps réel tout en regardant l’émission. Les fonctionnalités de participation du public telles que les sondages en direct et l’intégration des commentaires Facebook stimulent l’engagement des fans et leur permettent d’influencer ce qu’ils regardent.

Dès lors qu’un club a un public engagé, des opportunités commerciales plus larges entrent en jeu, ce qui peut aider à créer un modèle autonome pour le service. Les clubs pourront offrir aux partenaires et sponsors potentiels un public très ciblé avec plus d’inventaires numériques à exploiter. En disposant de ces données, les clubs peuvent travailler plus directement avec les sponsors et les partenaires pour montrer la portée et le retour sur investissement.

Publicité sur les réseaux sociaux

À l’issue de la pandémie, l’expérience d’une journée de match est devenue numérique, ce qui est très attrayant pour les annonceurs. La foule habituelle qui serait dans le stade utilise désormais les médias sociaux comme deuxième écran, consommant activement le contenu des matchs, les scores, les annonces d’équipe et les mises à jour en direct – ce qui représente une énorme occasion de s’associer avec des marques et des sponsors. La force des médias sociaux est leur nature en temps réel. 

Les éditeurs ont passé le confinement à essayer de fidéliser les audiences sociales, et certains ont enregistré des rendements élevés. Les annonceurs doivent reconnaître le potentiel des actifs vidéo sur la plateforme. Les éléments de contenu spécialisés sont les plus efficaces – ceux qui alignent une marque sur une entité sportive qui offre le bon contenu vidéo pour la bonne plateforme. De nombreux clubs de football et de basketball monétisent par exemple avec succès les temps forts grâce à la publicité intégrée de Twitter.

Le manque de revenus les jours de match a obligé les clubs à exploiter la valeur commerciale des plateformes sociales, en utilisant leurs fonctions de diffusion d’annonces et en créant davantage de contenu de marque. Cependant, tous les clubs ne se sont pas adaptés aussi bien que les autres, laissant des occasions manquées. Les médias sociaux sont prêts à devenir la destination de choix pour le contenu numérique et, à ce titre, seront très lucratives pour les annonceurs et commercialement fructueuses pour les clubs.

Sport expriences

Le projet de Super League européenne de football

Anciens joueurs, nouveaux ambassadeurs : quand les légendes du football reprennent du service

Zoom sur la Gamification dans le sport : du virtuel à la réalité

Plus d'actus