Sponsoring : l’appel des opérateurs téléphoniques au Sport Business

Parmi les grandes familles de sponsors du Sport Business, les compagnies de télécom répondent présents aux côtés des clubs et autres institutions que ce soit sur le plan national ou international. Dans un secteur très concurrentiel où la préférence de marque est primordiale, le sponsoring permet à ces sociétés de se démarquer auprès du grand public.

Le mariage entre télécommunications et sport

Le secteur des télécommunications est en constante évolution, et les entreprises de ce domaine cherchent continuellement de nouvelles opportunités pour promouvoir leurs services. Le sport business offre un terrain propice à cette stratégie, car il bénéficie d’une audience mondiale et passionnée.

En France, les deux acteurs historiques de ce secteur illustrent bien cet engouement pour le Sport Business. En effet, Orange est l’un des partenaires principaux du sport en France. Le groupe est investi auprès des plus grandes institutions comme en témoigne son accord avec le comité d’organisation de Paris 2024. Outre cet événement, Orange c’est aussi le sponsoring du Tour de France (hommes et femmes), de la Fédération Française de Football, de l’équipe eSports Vitality mais aussi de la Coupe du Monde 2023 de rugby. La marque est même depuis 2014 le partenaire naming du Stade Vélodrome à Marseille. Une stratégie de sponsoring tous azimuts qui lui offre une visibilité sans pareil au sein du paysage sportif en France.

De son côté, SFR se démarque notamment grâce à ses ambassadeurs de prestige. À travers le groupe Altice, l’opérateur s’est offert les services de Cristiano Ronaldo et Neymar, deux des personnalités du sport les plus influentes pour valoriser ses services que ce soit en matière de télécom ou ses chaînes TV. Par le passé, le groupe a également misé sur le rugby et le basket aux côtés de la LNR et de la LNB mais également sur le golf et les sports de glisse.

À l’international, AT&T fait office de leader et sponsorise de nombreux événements notamment outre-Atlantique que ce soit en NBA ou lors du Superbowl. De son côté, le Britannique Vodafone s’est fait une place parmi les sponsors internationaux grâce à des investissements en Formule 1, dans le tennis à Wimbledon mais aussi auprès de certains clubs de football européens. Ancien partenaire de l’UEFA, la marque s’est également associée à la Ligue des Champions. Aujourd’hui encore, Vodafone prête son nom au Vodafone Park à Istanbul, antre du très populaire Besiktas.

Sport expriences

Le projet de Super League européenne de football

Anciens joueurs, nouveaux ambassadeurs : quand les légendes du football reprennent du service

Zoom sur la Gamification dans le sport : du virtuel à la réalité

Plus d'actus